TGS

Accord d'entreprise : l'accompagnement de nos avocats en droit du travail

  • De l'analyse de vos besoins jusqu'à la communication à vos salariés

    Notre intervention vise dans un premier temps à parfaitement comprendre votre organisation du travail et vos attentes vis-à-vis de la mise en place d'un accord d'entreprise. Après étude des éléments relatifs à l'aménagement du travail d'ores et déjà en vigueur au sein de votre structure, nous procédons à une rédaction sur-mesure de votre accord d'entreprise et échangeons jusqu'à la livraison d'une version définitive correspondant à vos attentes. Notre mission couvre le formalisme de signature et de dépôt et peut englober une présentation de l'accord d'entreprise à vos salariés. Voici le résumé des principales étapes de notre accompagnement: 

    1. Rendez-vous : écoute de la demande du client, recueil des éléments et analyse de l’existant
    2. Rédaction du premier projet : mise en forme juridique de l’organisation du temps de travail souhaité par le client  
    3. Echanges avec le client : rédaction de différentes versions, différents projets
    4. Rédaction de la version définitive 
    5. Eventuelle présentation du projet aux salariés 
    6. Formalités de signature et de dépôt

EN SAVOIR PLUS SUR CE SERVICE

Nos dernières actualités liées au droit du travail

Le 20.11.2023
par  Nicolas SANCHEZ  - Avocat(e)

Licenciement d'un salarié justifié pour motif personnel

En principe, l’employeur ne peut procéder au licenciement que des motifs professionnels pour disposer d’une cause réelle et sérieuse. Cependant, il existe certaines exceptions à ce principe.
Le 20.10.2023
par  Nicolas SANCHEZ  - Avocat(e)

Un salarié acquiert-il des congés payés pendant un arrêt maladie non professionnel ?

La Cour de cassation opère un revirement significatif en matière de congés payés visant à mettre en conformité le droit français avec le droit de l'Union européenne pour garantir une meilleure effectivité des droits des salariés.
Le 22.05.2023
par  Nicolas SANCHEZ  - Avocat(e)

Abandon de poste et présomption de démission

L'abandon de poste serait le motif d’environ 70 % des licenciements disciplinaires. Afin d’enrayer ce phénomène, la loi n° 2022-1598 dispose que l’abandon de poste par un salarié emporte une présomption de démission de sa part.
Contactez-nous
Accord d'entreprise