TGS
Caroline Belotti avocate données personnelles

Caroline BELOTTI

Avocat(e)

Avocats droit des affaires Paris

Présentation

Avocate associée en charge du bureau TGS France Avocats de Paris et responsable du département Ethique et Conformité, Caroline a développé depuis plus de 10 ans une expertise spécifique en droit des données personnelles. A ce titre, elle assure des missions de DPO externe pour certains de ses clients ou intervient en accompagnement des DPO internes.

Caroline accompagne ses clients sur tous les aspects de la compliance de manière générale, comme dans le cadre des programmes anti-corruption des sociétés soumises à l’article 17 de la loi Sapin 2, ou de leurs fournisseurs qui participent à leur chaine de valeur

Convaincue que l’ensemble des sociétés, quelle que soit leur taille, doivent intégrer dans leur développement ces enjeux d’éthique et conformité, Caroline aura à cœur de les assister pour sécuriser leur choix notamment au cours des opérations de levées de fonds ou de cessions. 


Formation Formation

  • Master 2 Université de Strasbourg – Droit du multimédia et des systèmes d’information
  • Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat
  • LL.M Master de droit- Université de Reading (Grande Bretagne)

Références Références

  • Membre de l'AFCDP
  • Membre de CPA Performance
  • CIL de l’association Initiadroit

Langues

Anglais, Français

Intérêts

Chef de chœur d'un ensemble vocal Jazz et Gospel, Actions caritatives

Services


Actualités

anti-corruption
Le 28.07.2021
par  Caroline BELOTTI  - Avocat(e) |  Christelle VERDIER  - Avocat(e)

Conséquences du non-respect des codes anti-corruption internes en droit du travail

L'ensemble des entreprises, et notamment les PME, sont concernées par la lutte anti-corruption dans leurs relations avec les sociétés grands comptes. Le jurisprudence récente en matière sociale est venue le rappeler. 
Le 02.06.2020
par  Christelle VERDIER  - Avocat(e) |  Caroline BELOTTI  - Avocat(e)

Covid-19 et données de santé des salariés : quelles obligations de l’employeur ?

Dans le cadre de son obligation de sécurité, l’employeur sera amené à traiter de données de santé des salariés. Comme le rappelle la CNIL, les mesures envisagées dans le cadre du déconfinement et liées à des données sensibles doivent s’évaluer à la lumière du RGPD. Regards croisés de Christelle Verdier, avocate associée en...
Le 29.04.2020
par  Caroline BELOTTI  - Avocat(e)

Gestion des ressources humaines et obligations issues du RGPD : publication du référentiel de la CNIL

Couvrant les principaux traitements RH, le nouveau référentiel publié par la CNIL a vocation à préciser le cadre à respecter depuis l’entrée en vigueur du RGPD le 25 mai 2018. Cet article met en lumière les nouvelles précautions à prendre.
Contactez-nous